Stage de rentrée du 16 au 21 septembre (complet – liste d’attente ouverte)

Stage animé par Marine Richard assistée par Marie Martinez.

Marine répond à vos questions sur son blog.

6 à 8 personnes maximum

Sur 4 jours (5 nuits). Tarif : 600 € + adhésion à l’association – Hébergement compris (hors repas)

<> Activités partagées de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 16 h 30

Transmission de techniques et de savoirs basés sur l’énergétique japonaise, le yoga, la méditation, la neuropsychologie et la nutrition. En petits groupes pour faciliter les échanges et un apprentissage efficace. Dans le respect des besoins particuliers de chacun-e. Dans la bienveillance et la sincérité.

Le lieu du stage – le Mas Sarradas, au Mas d’Azil (Ariège, France).

Une grande et belle maison en pierre située au cœur d’une vallée très protégée en forme de cirque. Premiers voisins à plus de 800 mètres. Le réseau de téléphonie mobile ne passe pas, pas de radar relevé, pas de transformateur EDF, de ligne à haute tension ou de compteur communicant à proximité. Les propriétaires occupent la maison mitoyenne. Avertis et conscients, ils sont d’accord pour couper chez eux toute source de nuisance électromagnétique durant le stage. L’électricité sera éteinte dans le gîte en fonction des besoins. Quatre chambres à partager (huit couchages). Une salle d’activités. Le ménage sera fait avec des produits écologiques non-toxiques et la maison sera aérée quotidiennement plusieurs semaines à l’avance

Préalables requis :

Avoir rempli le questionnaire (envoi sur demande).

Avoir eu un rendez-vous téléphonique d’une heure avec l’une des intervenantes (gratuit).

Avoir signé l’engagement écrit de ferme résolution.

Être prêt à consacrer une heure par jour à sa guérison pendant 3 mois minimum, ou toute la vie, c’est mieux !

Les outils partagés au cours des stages sont adaptés de :

Do In et Shiatsu (école Kazunori Sasaki sensei, Thierry Camagie, Marseille, 2006-2009)

Hatha yoga et prānāyāma (cours quotidiens avec Gabriel Desvignes, Marseille, 2009-2010)

Hatha yoga Iyengar (stage avec Uma et Mahesh Wright, Ariège, 2015 et cours régulieurs avec Yannick Chambard)

Méditation Vipassana, Ānāpānasati et Metta bhavana (telles qu’enseignées par S. N. Goenka, plusieurs milliers d’heures de pratique)

Méditation de Pleine conscience (telle qu’enseignée par John Kabat-Zinn. Plusieurs centaines d’heures de pratique)

Chant diphonique thérapeutique (tel qu’enseigné par Patrick Chêne, ostéopathe humain et vétérinaire, stage, 2015)

Trust technique – communication et guérison animale (James French, formation en ligne 2016)

Techniques de plasticité cérébrale – principes qu’on retrouve chez Norman Doidge, Annie Hopper, Joe Dispenza…

<> IMPORTANT ! L’entretien téléphonique préalable d’une heure aura permis à chacun de faire état de ses problèmes de santé physique et mentale. Il n’en sera ensuite plus question durant le stage puisqu’il s’agira justement de :

– renoncer à la maladie, apprendre à cesser de nourrir la souffrance

– déconditionner les réactions du système nerveux qui génèrent des cascades de réactions biologiques toxiques et douloureuses

– devenir heureux pour être en meilleure santé ! grâce à des outils simples utilisés de manière répétée

On peut ne pas être d’accord avec les bases du stage exposées ici. Dans ce cas, il vaut mieux ne pas s’inscrire. Les outils partagés au sein de l’association ne sont de puissants leviers que si on les utilise avec enthousiasme et sans réserve, au moins durant ces quatre jours.# La réactivité aux champs électromagnétiques et aux produits chimiques est réversible, il suffit de voir que d’autres en sont sortis pour vous en convaincre.

# Cette pathologie est due à un fonctionnement neurologique particulier.

# Les dysfonctionnements du système nerveux (et non les ondes, qui sont un simple déclencheur) entraînent ceux du corps. Bonne nouvelle : on peut y remédier en prenant le problème à la racine !

# La biographie de chacun n’a aucune importance dans le processus de guérison. La ferme détermination, si ! S’accrocher à « son » histoire, s’identifier à « sa » maladie, c’est renforcer un état esprit dysfonctionnel ! Sachons renoncer à être malades et apprendre à vivre libres et heureux !