« Les ondes ne sont plus ma préoccupation principale…

« Je fais ma pratique toutes les nuits et c’est une effervescence depuis le stage. Je suis en plein nettoyage (…) et redécouverte de ma conscience d’enfant. Quel bonheur! Milles fois merci à toi qui m’a bien guidée. Tu nous as beaucoup donné.
Les ondes, je n’y pense pas beaucoup. J’ai pu constater que j’ai encore remonté nettement mon seuil de tolérance depuis le stage. Ce n’est plus ma préoccupation principale car je suis très excitée par ce que je découvre par ailleurs et toute la compréhension nouvelle de reconnaître ma « différence » (…), nouvelle compréhension de mes trois enfants, de trois de mes frères et sœurs, de mon père et d’autres personnes proches. Et je reconnais l’opportunité de progresser qui m’a été donnée avec cette dure épreuve de l’EHS. Je suis très excitée de l’ouverture sur un monde immense qui devient à ma portée, à notre portée. C’est plein d’espoir pour le monde! »